Un cadeau personnalisé pour vos proches à Noël
TIREZ VOS PHOTOGRAPHIES EN QUALITE GALERIE

Blog

Le bon format de fichier pour vos tirages photo

Le 10/10/2019 à 10:54

De nombreux appareils photos numériques sont capables de prendre vos photographies dans 2 formats différents: le Raw et le JPEG. Le sujet est aussi vieux que les premiers reflex numériques, mais certainement pas moins actuel, quel format de fichier choisir ?

 

 

Si chaque format à ses avantages, il a aussi ses inconvénients.

 

Le format RAW, le photographe interprète le fichier, pas l’appareil

 

Un fichier RAW (brut en anglais) est un fichier numérique non compressé qui contient les informations brutes enregistrées par le capteur de l’appareil photo. Le photographe doit interpréter le fichier en développant toutes les informations (l’espace couleur, les balances de blanc etc.) depuis son ordinateur. Ce format implique une infinité d’images différentes.

 

Ses avantages:

 

-La qualité est le principal atout du format, cela tient du fait qu’il ne perd pas données reçues par le capteur de l’appareil photo. Tout est donc matière à modification (la balance des blancs, les détails d’ombres et des hautes lumières etc.)

 

-Les modifications apportées à l’image sont réversibles.

 

-Il peut être exporté au format JPEG, DNG, TIFF ou PSD, et cet export n’altérera pas le rendu de votre retouche, surtout au format JPEG.

 

Ses inconvénients:

 

-Le format RAW est chronophage et de fait, il est comme un négatif, il nécessite de la retouch e. Sans retouche le fichier ne deviendra pas image. Cela oblige à maîtriser un logiciel post-traitement (ex. Adobe Lightroom).

 

-Il est très lourd car il contient plus d’informations et n’est pas voué au stockage. Avant partage, le fichier doit être traité puis converti.

 

-Le format RAW n’est pas imprimable car il n’est pas une image en soit. De plus, ce format n’est lisible que par un logiciel propriétaire. Il faudra donc convertir votre fichier au format JPEG ou TIFF après retouche à destination d’impression.

 

Le format RAW est le meilleur format pour travailler vos images (contrastes, couleurs) mais est inadapté au partage.

 

Le format JPEG, le format de référence pour la photographie

 

Le format JPEG (Joint Photographic Expert Group) représente le meilleur rapport qualité/ poids de tous les formats proposé. Depuis sa création en 1986, il s’est imposé au point d’être le seul format affichable sur toutes les applications.

 

Ses avantages:

 

-Le format JPEG est 4 fois plus léger que le format RAW (7 Mo contre 30 Mo). Les photographies peuvent donc être prises en rafale.

 

-Il est universel, il est lu par tous les appareils. Les photographies sont donc immédiatement partageables.

 

-Il peut être partagé et diffusé très facilement grâce à sa légèreté.

 

Ses inconvénients:

 

-Le potentiel de retouche de ce format est inférieur au format RAW. La compression du format

 

JPEG peut être destructrice et non réversible, il y a moins d’informations dans l’image.

 

-L’exposition doit être impeccable, il est très difficile de rattraper une sur ou sous-exposition.

 

 

Format JPEG en sur-exposition vs format RAW en post-traitement

 

La différence entre ces formats ne se verra réellement qu’en post-traitement.

 

Plusieurs formats coexistent aux côtés du JPEG (idéal pour la visualisation et le partage) et du Raw (la référence en terme de qualité), mais ces deux-là sont les plus importants. Le premier constitue la référence pour ce qui du partage et l'affichage sur un ordinateur, l'autre pour ce qui est de la retouche et de l’archivage.

 

Choisir son format de fichier pour l’impression de votre photographie

 

Tous les imprimeurs n’acceptent pas les mêmes fichiers pour impression, le type de fichier va dépendre de ses spécificités techniques.

 

Veillez donc à bien vérifier, avant envoi de vos fichiers, quel format votre laboratoire nécessite. Les gabarits et spécificités varient si l'on imprime un flyer, une affiche ou une brochure, mais des règles générales sont communes. Ces règles sont définies par le SICOGIF (Syndicat national des Industries de la Communication graphique et de l’Imprimerie française).

 

 

Voici une liste des formats généralement acceptés par les imprimeurs photographiques:

 

-JPEG, que vous connaissez désormais. Il est souvent utilisé par défaut et fait parfaitement l’affaire pour une impression. De plus, le format JPG autorise la quadrichromie, les RVB, le bitmap, les niveaux de gris.

 

-TIFF accepte les images aux traits, les images RVB et en quadrichromie, les niveaux de gris, les tracés vectoriels, les masques et les calques.

 

-PDF permet l'exportation en plusieurs modes colorimétriques: le trait, le niveau de gris, le RVB, le CMJN et les couleurs indexées. Ce format est accepté pour impression pour les flyers, les affiches ou les brochures mais très rarement pour une impression photographique.