TIREZ VOS PHOTOGRAPHIES EN QUALITE GALERIE

Blog

Photographie & Cinéma

Le 15/04/2021 à 06:52

B7e et 8e art sont souvent dissociés. Pourtant, photographie et cinéma partagent le même langage : celui de l’image. Un film c’est 24 images par seconde auxquelles les acteurs rendent la parole. Filmer la photographie : un fantasme qui n’a de cesse de séduire les réalisateurs. Découvrez-ici ce mélange des genres.

 

Serge Ramelli, Hollywood Sign © Yellow Korner

 

Dès 1954 le maitre de l’intrigue Alfred Hitchcock dresse le portrait d’un photographe au cinéma. Dans Fenêtre sur Cour, devenu mythique, James Steward donne la réplique à Grace Kelly tout en épiant le quotidien des habitants de son immeuble de Greenwich Village. 

 

En 1967, Michelangelo Antonioni réalise Blow Up où un jeune photographe de mode (David Hemmings) capture la beauté de Jane Birkin, mais aussi un meurtre dont il devient témoin malgré lui. Adapté d’un roman de Marc Lévy, L’Homme qui Voulait Vivre sa Vie fait endosser à Romain Duris la peau d’un photographe qui réinvente son destin. 

 

Jacques Tati, François le Facteur Devant le Cinéma Itinérant © Yellow Korner

 

Le photoreporter de guerre fascine les réalisateurs. Dans Eyes of War, Collin Farell incarne un photographe de guerre en mission en Kurdistan. Dans la même veine, le film The Bang Bang Club suit 4 photographes en quête de la photo qui révèlera au monde le visage de l’Apartheid en Afrique du Sud. Quant à Oliver Stone, il propose avec Salvador de suivre un photojournaliste assoiffé de scoop dans une République du Salvador ensanglantée par une guerre civile méconnue. Dans L’Épreuve, Juliette Binoche, photoreporter échappant à la mort lors d’une attaque suicide, est confrontée à un ultimatum : choisir entre sa famille et sa profession.

 

Le Sel de la Terre

  

Ceux préférant les documentaires à la fiction apprécieront Le Sel de La Terre dans lequel Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado suivent le célèbre photographe Sebastião Salgado dans sa découverte des espaces vierges de notre planète. Les images de reportage du photographe humaniste brésilien illustrent également ce film documentaire.

 

Nicolas Guerin, Quentin Tarantino © Yellow Korner

 

Héro cinématographique, le photographe est un personnage idéal. La photographie rend à son tour hommage au cinéma : portraits d’acteurs et de réalisateurs célèbres, comme Quentin Tarantino, font partie des photographies proposées par les galeries Yellow Korner. 

 

S’il est plus difficile de s’essayer au cinéma, la photographie permet à chacun de se faire metteur en scène le temps d’une image. Capturez à votre tour des moments forts qui pourront ensuite trouver leur place sur vos murs. Pourquoi ne pas vous amuser à capturer quelques séquences pour ensuite accrocher vos photos imprimées en triptyque dans un format Sélection en finition verre aluminium ou verre acrylique ? Effet story-board garanti !

 

 

 

 

2021, Justine Grosset © Zeinberg